Cursus initial

La formation aide-soignante

Le cursus initial

Ce cursus s’adresse aux personnes âgées de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation. 

La formation s’organise sur 22 semaine de formation théorique en alternance avec 22 semaines de formation cliniques en milieu professionnel (stages).

 

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter.

 

Nombre de places ouvertes à la sélection

20 dont :

  • 13 places subventionnées par le Conseil Régional I.D.F. (C.R.I.F)
  • 2 places réservées aux agents de service hospitalier qualifiés (A.S.H.Q.) réunissant au moins 3 ans de fonction en cette qualité.
 
Coût de la formation
6 498,80€ TTC
 
Comment financer la formation ?
  • Gratuité de la formation grâce à la subvention régionale (13 places conventionnées)                                                                                                                Critères d’éligibilité à la subvention régionale :

    public n’ayant aucun diplôme, titre ou certification français ou étranger :

                       -demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi quel que soit la durée d’inscription,

                       -personnes sortis du système scolaire depuis moins de 2 ans,

                       -jeunes inscrits en mission locale,

                       -allocataires du Revenu de Solidarité Active (R.S.A.).

    public ayant un diplôme, titre ou certification français ou étranger :

                       -demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi depuis au moins 6 mois à l’entrée en  formation, dont le coût de formation n’est pas pris en charge par Pôle Emploi ;

                       -jeunes inscrits en mission locale,

                       -bénéficiaires d’un Parcours Emploi Compétences (P.E.C.),

                       -allocataires du R.S.A.

                       -jeunes dont le service civique s’est achevé dans un délai d’1 an avant l’entrée en  formation.

Le financement de la formation peut également se faire via :

  • TransitionsPro
  • Un financement par l’employeur
  • La mobilisation de son Compte Personnel de Formation (CPF) et abondement éventuel par Pôle Emploi.
  • Pôle Emploi.
  • Un contrat allocation étude (C.A.E.) : possibilité de bénéficier d’un CAE avec un établissement de santé ou un EHPAD, situé dans la région d’Île-de-France, en contrepartie d’un engagement d’exercer dans l’établissement pour une durée de 18 mois après la diplomation (Liste des établissements en rubrique 3).
    Financée par l’Agence régionale de santé, l’allocation versée à l’élève est d’un montant forfaitaire de 9 000 euros pour son année complète de formation.
    Les élèves ayant déjà passé un contrat avec un établissement de santé ou médico-social ainsi que les élèves boursiers ne sont pas éligibles à ce dispositif.
  • Pour les personnes issues de la fonction publique : l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (A.N.F.H.).
  • L’O.P.C.O (Opérateur de compétences)
  • Le dispositif d’alternance Pro-A
  • LADOM (pour les DOM-TOM)
  • Plus rarement : la C.A.F. et la Fondation de la deuxième chance
  • Un financement personnel

 

Pendant la formation, il est possible de bénéficier, sous conditions :

-de la bourse du C.R.I.F.,

-de la rémunération par l’Agence de Service et de Paiement (rémunération des stagiaires de la formation professionnelle),

-de l’Aide au Retour à l’Emploi (ARE),

-du Revenu de Solidarité Active (RSA),

-du Fond d’Aide d’Urgence (FAU),

-du Fond Régional d’Aide-Sociale (FRAS),

-d’une aide au logement par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF),

-d’aides sociales du Centre Communal d’Actions Sociales (transports, bons alimentaires…).

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

 

Documents utiles

Résultats

  • 96% de réussite au D.E.A.S. en 2020, 55% en 2021
  • 91% d’employabilité à l’issue de la formation en 2021

Information pass sanitaire

La formation comprenant des périodes de stages en milieu professionnel et conformément à la Loi n° 2021-1040 du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire, Chapitre II, Article
12, il est demandé aux élèves d’être vaccinés, sauf contre-indication médicale reconnue,
contre la covid-19.

 

Le pass sanitaire sera donc exigé à l’entrée en formation.